5 indispensables à avoir dans votre trousse de pansage

Les chats peuvent avoir neuf vies, mais les chevaux sont dans une classe à part quand il s’agit de soins. Les propriétaires possèdent des matériels soins à force de côtoyer les chevaux et les vétérinaires. Mais que faut-il avoir comme matériel de pansage en cas d’urgence ?

Les 5 éléments incontournables

Les bandages élastiques résolvent bien plus qu’une simple situation stable. En cas de premiers secours, utilisez-les pour maintenir les bandages en place ou pour soutenir les protections. Il existe de divers types sur le marché.

Équipez-vous aussi de thermomètre. En mesurant la température de votre cheval, vous pouvez aussitôt voir s’il a de la fièvre et donc s’il a des problèmes de santé qui nécessitent votre attention. Le thermomètre numérique est préférable à l’ancien thermomètre à colonne de mercure.

Les Antiseptiques sont indispensables pour intervenir immédiatement en cas de petites coupures, d’écorchures ou de piqûres d’insecte sur la peau du cheval, ou pour désinfecter une blessure avant l’arrivée du vétérinaire.

Une paire de ciseaux tranchants ou un bon outil polyvalent ne devrait jamais manquer dans votre salle d’urgence stable. Ils peuvent vous aider à couper du fil ou du cuir, à tirer des échardes, à faire le cure-pied en un clin d’œil, à couper des bandages et même à scier du petit-bois.

Une couverture d’urgence légère et réfléchissante utilise la chaleur corporelle pour garder au chaud si vous êtes coincé sur le sentier, exposé à l’eau froide ou victime d’un choc.

Éléments utiles supplémentaires

Vous devez disposer d’une sacoche de selle exclusivement pour les articles de premiers soins. Choisissez-en un qui s’adapte sur le porte-selle ou qui se fixe sur un anneau en D à l’avant. Trouvez ou fabriquez un emblème de premiers soins, pour une meilleure visibilité. Emmenez des poches de congélations refermables pour pouvoir emballer facilement les déchets. Les sacs propres servent à transporter l’eau, à tremper les pattes de votre cheval dans un seau, à panser les plaies, etc.

En bref

Chaque propriétaire et chaque cour devraient avoir une trousse de premiers soins robuste contenant les matériels les plus susceptibles d’être nécessaires pour traiter une blessure. Il doit être conservé dans une boîte propre avec un couvercle sûr. On le pose dans un endroit impeccable et sec, tel qu’une armoire. Les articles doivent être remplacés au fur et à mesure qu’ils sont utilisés. Disposez aussi à vue une liste de numéros de téléphone pratiques — comme celui de votre vétérinaire, transporteur de chevaux et compagnie d’assurances.

3 conseils pour bien soigner la dentition de votre cheval
L’ostéopathe équin, l’allié du bien-être de votre cheval