Quels chevaux choisir pour du dressage ?

Le dressage d’un cheval n’est pas choses aisées. Cela demande du temps et un investissement conséquent pour le cavalier ou pour le dresseur. Voici quelques conseils afin de bien choisir vos chevaux de dressage.

Les critères pour bien choisir un cheval de dressage

Le choix d’un bon cheval pour le dressage exige de la patience, de la concentration, et surtout des exigences. Avant de vous lancer dans l’achat d’un cheval, vous devez connaître tous les critères requises.

Parmi ces critères, un cheval de dressage doit avoir une bonne allure physique (souple, élastique, cadencée, amples, régulières, symétriques…). Son tempérament doit être énergique, vif, aimable, confiant et respectueux. Il faut surtout éviter les chevaux froids, mous, excessifs, agités, rétifs et agressifs pour le dressage. A part ces deux critères, le modèle et l’origine des chevaux jouent également un rôle important dans le choix du cheval. Cependant, cela ne vous empêche pas de prendre les avis d’un vétérinaire spécialisé et expérimenté ou des autres cavaliers pour bien choisir.

Les races de chevaux idéals pour le dressage

Les races de chevaux peuvent être groupées en deux catégories : les races pures ou les pur-sang, ou encore appelés les races de sang chaud et les races de sang tiède ou les demi-sang.

Pour les chevaux de races pures idéals pour le dressage, on peut compter les pur-sang anglais, arabes, les anglo-arabes, les shagyas, les races espagnols, les lusitaniens et surtout les trakehners considérés comme la meilleure race du monde. En parallèle, les selles français (l’Ardennais, le Breton, l’Auxois, le Percheron…), les chevaux ibériques, les hanovriens, les westphaliens, les races hollandaises, scandinaves et allemandes sont parmi les races de chevaux demi-sang recommandé pour le dressage.

L’objectif du dressage des chevaux

Si les uns considèrent le dressage de chevaux comme un art, les autres le prennent comme un loisir et une activité nécessaire permettant aux chevaux de se préparer pour la participation aux courses, à l’équitation, aux sports équestres olympiques et à diverses compétitions. En effet, pour pouvoir se qualifier aux différentes compétitions de haut niveau, il faut un bon entraînement et un bon cheval de dressage. Le dressage a également pour but de rendre le cheval gracieux dans ses mouvements, facilement maniable, et agréable à monter. Un cheval bien dressé garantit à la fois une complicité et une compréhension mutuelle entre lui et son cavalier, son maître ou son dresseur à l’aide des codes ou des signaux de communications (la voix, le mouvement du corps, l’appel de la langue ou le sifflement…).

S’équiper des accessoires nécessaires pour son cheval
Quelques conseils pour faire de votre poulain un futur champion