Qu’est-ce que le concours complet ?

En équitation, le CCE ou concours complet équestre regroupe plusieurs épreuves en une seule discipline. En effet, les participants doivent passer 3 épreuves. Vous allez trouver les explications concernant cette discipline olympique dans cet article.

Le déroulement du concours complet d’équitation

Le concours se fait en une journée, mais peut s’étaler sur plusieurs jours selon le niveau de la compétition. Comme déjà mentionnée, 3 épreuves sont à passer. La première épreuve concerne le dressage. Des figures imposées sont à réaliser avec une extrême précision. Ensuite, le cavalier et son cheval doivent affronter l’épreuve du cross. Cette dernière requiert beaucoup d’endurance de la part du cheval et de la réflexion pour le cavalier. Les obstacles sur le parcours sont fixes, les deux athlètes devront donc avoir de la complicité. Enfin, le concours complet se termine par le CSO ou saut d’obstacles. Comme vous le savez, il s’agit d’une épreuve qui nécessite beaucoup de précisions et d’agilités.

Les règles de base

La compétition débute toujours par le dressage, suivi par le cross et se termine par le CSO. Les deux dernières épreuves peuvent être inversées en fonction du niveau de la compétition. Le système de notation de chaque épreuve est différent. Selon la compétition, on impose entre 20 et 25 figures pour le dressage. À chaque figure, des juges attribuent des notes entre 0 à 10. On utilise le système de notation négatif. Plus précisément, on soustrait l’ensemble de points cumulés sur l’ensemble des figures au point maximum possible. Concernant le cross, on utilise le système de pénalités. Le premier refus de sauter un obstacle sera pénalisant de 20 pts. Pour le second refus, on inflige une pénalité de 40 pts. Si le cheval refuse pour la troisième fois, c’est l’élimination directe. Enfin, il est également interdit de chuter sur l’ensemble des 2000 à 4000 mètres à parcourir. Un temps idéal est imposé par les juges et chaque seconde dépassée vaut également 0,4 pt de pénalité. Pour finir, le saut d’obstacle conserve aussi le système de pénalité. Faire chuter une barre ou un refus vaut 4 pts de pénalité. L’autre règle du CSO est de ne pas dépasser un temps maximal imposé. De ce fait, chaque dépassement de seconde vaut 1 pt de pénalité.

Comment gagner un concours complet ?

Le duo cavalier – cheval qui obtient le moins de points de pénalité après les trois épreuves gagne la compétition. En conclusion, une longue préparation est nécessaire pour le cheval, car le CCE fait partie des disciplines les plus difficiles en sport équestre.

Les règles du concours de saut d’obstacles
Quelles formalités pour s’inscrire au concours ?