Les règles du concours de saut d’obstacles

Pour les amateurs du sport d’équitation ou tout simplement les adeptes de dressage de chevaux, le concours de saut d’obstacles peut vous aider à dépasser vos limites, à atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. Pour participer à ce concours, vous devez suivre les règlements. Mais quels sont-ils ?

Qu’est-ce que le concours de saut d’obstacles ?

Le concours de sauts d’obstacles (CSO) ou le sport équestre olympique est un concours de dressage hippique respectant les disciplines olympiques. Dans ce concours, le cheval et son cavalier doivent franchir ensemble tous les obstacles sans fautes (sans faire tomber les barres, sans que le cheval ou le cavalier tombe, sans dérobade ou refus du cheval). Les barres peuvent être des haies, des rivières, ou seulement des bois verticaux… Le parcours se fait généralement dans un espace délimité ou clos. Pour y participer, il faut avoir un bon niveau d’équitation et un galop de catégorie 4. Les races de chevaux pouvant participer sont : les anglo-arabes, les selle français, les pur-sang, le trakehner, le hanovrien, le KWPN, le holsteiner. Pour les poneys : poneys français de selle, welsh et connemara.

Organisation et déroulement du concours de saut d’obstacles

Pour organiser un concours de saut d’obstacles (CSO), il faut une piste de sable ou d’herbe. Les barres sont numérotées, des fanions indiquent le sens et la direction à suivre de gauche à droite, un chef de piste et un jury contrôlent et supervisent le déroulement et les résultats obtenus par les cavaliers. Pour les cavaliers, avant de débuter le concours, ils doivent connaître le parcours, les obstacles et doivent avoir une stratégie pour éviter les pièges. La complicité entre les deux participants (cheval et cavalier) est primordiale pour surmonter les obstacles (cavalier à l’aise avec son cheval et qui adopte la bonne posture…).

Les règlements à suivre dans un CSO

Les règles CSO sont différentes pour chaque pays. Généralement, il existe trois catégories de règles de concours de saut d’obstacles : les règles techniques, les règles spécifiques et le règlement spécifique aux championnats.

Les règles techniques se rapprochent le plus des règles internationales de saut d’obstacles comprenant les dimensions et la nature de la piste, les terrains d’échauffement des cavalier ou paddock, la structure du parcours (numérotation, ordre de départ des concurrents, les barèmes des épreuves, les types de parcours…)

Les règles spécifiques sont gérés par les administratives du pays où se déroule le concours et se renouvellent tous les ans. Le règlement spécifique aux championnats et aux coupes concernent quant à eux, les championnats internationaux.

Quelles formalités pour s’inscrire au concours ?
Qu’est-ce que le concours complet ?