Les courses d’endurance : histoire et règles

La pratique du sport d’endurance à cheval existait déjà depuis le milieu des années 1970. Ce sport a vraiment son histoire surprenante. Ce sport rentre dans le domaine des sports équestres qui sont des types de sport pratiqués par les hommes avec leurs chevaux pour effectuer diverses activités intéressantes. Dans cet article nous allons découvrir l’histoire et les règles de ce type de sport ainsi que sa particularité. Pour cela, on va parler de l’historique des courses d’endurance équestre après le déroulement de ce type de sport et enfin les règles de la course d’endurance équestre.

Historique de la course d’endurance équestre

Le dressage de chevaux remonte déjà depuis la préhistoire. Dans son manuel de dressage, l’écrivain Xénophon d’Athènes a révélé cette activité pour aider les hommes dans les guerres. Les courses à cheval existaient déjà vers la fin de l’époque du néolithique et ce type d’activité est encore pratiqué jusqu’à aujourd’hui. Cette idée de course est l’œuvre des influences apportées par les militaires quand ils envahissaient les territoires. À la fin du 19e siècle, l’activité se développait de plus en plus en tant que pratique sportive ou loisir pour les hommes. En 1921, la fédération équestre a été créée et régit tous les sports équestres dont les courses d’endurance équestre en font partie.

Le déroulement des courses d’endurance équestre

Il existe plusieurs étapes à suivre concernant cette course d’endurance équestre. Il y a d’abord l’accueil qui est la présentation du cavalier. Le cavalier doit se renseigner de toutes les informations nécessaires concernant la course par exemple la distance à parcourir pour qu’il puisse effectuer un calcul de sa vitesse. Après, son cheval doit être impérativement contrôlé par le vétérinaire. Les documents doivent être présentés auprès du vétérinaire et des tests devront être effectués pour vérifier l’aptitude du cheval. Ensuite à la fin de ces divers tests, le cavalier et son cheval doivent rejoindre le point de départ et attendre le lancement du chronomètre. L’inscription de l’heure du chronomètre à l’arrivée doit être effectuée par le responsable et un dernier contrôle doit être effectué par le vétérinaire.

Les règles de la course d’endurance équestre

La course d’endurance équestre a pour but de parcourir 10, 20, 40, 60, 90 km en gardant une vitesse moyenne de 12, 15, 17,19 km/h. La vitesse et la condition de votre cheval sont les deux critères à considérer lors de la compétition. Par rapport à la distance, il y a la distinction entre les épreuves à vitesse libre et limitée. Le gagnant est celui qui a su garder la vitesse indiquée en arrivant le premier avec une fréquence cardiaque la moins élevée.

Les règles du concours de saut d’obstacles
Quelles formalités pour s’inscrire au concours ?